Auteur : brabant_d

Premier prix en japonais pour Valérie Séguin, étudiante au baccalauréat

« L’étudiante au baccalauréat en études littéraires Valérie Séguin a remporté un premier prix, dans la catégorie Intermédiaire, lors du Concours d’élocution japonaise du Québec. Organisé par le Consulat général du Japon à Montréal en collaboration avec l’École de langues, le concours régional a eu lieu le 7 mars dernier à l’UQAM. C’est la première fois qu’une Uqamienne remporte un premier prix dans la catégorie Intermédiaire. »

Lire la suite

Lancement d’une campagne de sociofinancement pour le projet «Un livre à la fois»

Une campagne de sociofinancement vient de débuter pour le projet Un livre à la fois. Ce projet permettra à une centaine d’élèves de l’école primaire Champlain d’écrire et d’illustrer un album jeunesse en collaboration avec des étudiants-es du Département d’études littéraires et de l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM.

Un livre à la fois est un projet de bénévolat qui permet, depuis septembre 2017, de tisser des liens entre des étudiants-es de la Faculté des arts et des enfants du Centre-Sud au fil de séances hebdomadaires de lecture.

Tous les fonds amassés serviront à financer l’impression et la reliure des livres :  la plateforme « Vos idées pour l’UQAM » ne prélève aucun frais (et émet aussi un reçu fiscal pour votre don).

Pour faire un don

«Ce qui s’appelle rien». Lectures publiques du théâtre de Nathalie Sarraute

Le collectif de création La Décombre propose un cycle de lectures publiques de tout le théâtre de Nathalie Sarraute. Intitulé Ce qui s’appelle rien, les lectures sont organisées par les étudiants Camille Brunet-Villeneuve (doctorat en Études littéraires), Lucas Prud’homme (maîtrise en Études littéraires) et Pierre-Olivier Gaumond (maîtrise en Théâtre). Des comédiens et comédiennes de l’École supérieure de théâtre liront, lors de trois événements, les six pièces écrites par Sarraute.

Dates et lieux des lectures
Lundi 9 mars, de 12 h 30 à 14 h, UQAM (J-1950)
Mercredi 18 mars, de 12 h 30 à 14 h, UQAM (J-1960)
Mercredi 25 mars, de 18 h à 21 h, UQAM (J-1965)

Détails

«”Pour qui je me prends” : se prendre pour Lori Saint-Martin»

« Avec Pour qui je me prends, Lori Saint-Martin, connue comme romancière, mais aussi comme traductrice, offre un récit intimiste où elle révèle des pans de son histoire personnelle afin de mieux réfléchir à la notion d’identité. À travers ses réflexions tissées de métaphores, elle offre aussi, et surtout, une magnifique lettre d’amour aux langues, le français en particulier, et à leur pouvoir transformateur. »

Lire l’article

Nouvelle parution : La création littéraire en mouvement. Approches réflexives

Préparée par Marc André Brouillette
Presses universitaires du Québec
Collection « Approches de l’imaginaire »
2020

Au fil des dernières décennies, la création littéraire a connu une remarquable évolution, tant dans les programmes scolaires et universitaires que dans nos vies quotidiennes. Plus qu’un simple engouement, ce développement marque une importante transformation dans la façon de percevoir la nature et l’apport de la création littéraire, que ce soit sur le plan individuel ou collectif. La présente anthologie vise à offrir des pistes de réflexion aussi riches que diversifiées aux personnes qui s’interrogent sur différents enjeux de la création, afin de nourrir leur questionnement et leur pratique de l’écriture. Les textes sont regroupés en sept parties, qui se présentent comme autant de portes à ouvrir pour réfléchir à des aspects incontournables de la création littéraire : la figure de l’écrivain-e, le désir d’écrire, l’acte de création, le processus créateur, la solitude, l’expérience des écrivaines et la question de la forme. Outre la littérature, les textes sont issus de diverses disciplines, comme la sociologie, la psychanalyse et la philosophie, mettant ainsi en relief l’apport essentiel de l’interdisciplinarité pour penser la création littéraire et ses divers fondements. Ces réflexions enrichiront le déploiement des idées qui prendront forme dans un poème, un roman, une nouvelle ou encore un texte hybride, et favoriseront la liaison entre certains éléments qui prennent part aux processus ou aux démarches de création.

Détails

Le temps dessiné. La bande dessinée et la médiatisation de l’histoire

À travers l’océan des initiatives qui cherchent à présenter l’Histoire dans l’espace public le plus large possible, la bande dessinée joue un rôle tout à fait singulier. Membre du jury du Prix de la bande dessinée historique qui se tient chaque année au festival de l’Histoire de Blois, Pierre Serna (Université Paris 1) échangera avec Geneviève Lafrance et Judith Sribnai pour réfléchir au médium, à ses enjeux et à ses vertus épistémologiques.

Le jeudi 13 février 2020, de 18 h à 20 h
Librairie Le Port de tête
262, avenue du Mont-Royal Est (métro Mont-Royal)

Voir l’annonce

Nouveautés en études littéraires : refonte majeure du baccalauréat et création d’une mineure

« À compter de l’automne 2020, la Faculté des arts offrira une nouvelle mineure en études littéraires. Le baccalauréat en études littéraires, qui célèbre son 50e anniversaire cette année, fait quant à lui l’objet d’une refonte majeure. “Pas moins de 86 cours sur les 106 offerts au bac ont été soit créés ou modifiés en profondeur”, affirme Jean-François Hamel, professeur au Département d’études littéraires. »

Lire la suite

Le Concours littéraire pour les étudiantes et les étudiants des programmes de 1er cycle est de retour!

Le secrétariat du Département d’études littéraires, avec le soutien du Département d’études littéraires et de la COOP-UQAM, organise un concours littéraire qui s’adresse aux étudiants-es des programmes de baccalauréat en Études littéraires et des certificats en Composition et rédaction françaises, Création littéraire et Scénarisation cinématographique.

En plus de voir leur texte publié sur les sites web du département, du 50de l’UQAM, ainsi que dans la revue étudiante Main Blanche, les lauréats-es seront invités-es à partager leur texte à l’occasion d’une lecture publique en avril 2020 !

Prix :

  • 1ère place : 800 $ et une carte-cadeau d’une valeur de 20 $ de la COOP-UQAM
  • 2e place : 400 $ et une carte-cadeau d’une valeur de 20 $ de la COOP-UQAM
  • 3e place : 300 $ et une carte-cadeau d’une valeur de 20 $ de la COOP-UQAM

Date butoir pour soumettre un texte : 2 mars 2020, à 15 h

Détails

Concours : Bourse d’entrée au baccalauréat en études littéraires à l’hiver 2020

Le Département d’études littéraires remettra une bourse d’entrée de 1 000 $ à un nouvel étudiant ou une nouvelle étudiante inscrit-e à temps complet au programme de baccalauréat en études littéraires pour un premier trimestre à l’hiver 2020.

La date butoir pour participer au concours est le 7 février 2020.

Détails du concours

Département d’études littéraires

Chef de file dans le domaine de la théorie littéraire, le Département d’études littéraires offre une vaste gamme de programmes aux trois cycles de formation. Au premier cycle : 1 programme de baccalauréat en études littéraires, 1 mineure en études littéraires et 3 programmes de certificat (création littéraire; scénarisation cinématographique; composition et rédaction françaises). Aux cycles supérieurs : 1 programme de maîtrise (études littéraires, profil recherche ou création), 1 programme de doctorat (études littéraires) et 1 programme de doctorat interdisciplinaire (études sémiotiques).

Suivez-nous

Coordonnées

Département d’études littéraires
Local J-4205
405, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec)  H2L 2C4