Geneviève Lafrance

Photo de Geneviève Lafrance

Geneviève Lafrance

Département d'études littéraires

Poste : Professeure

Courriel : lafrance.genevieve@uqam.ca

Téléphone : (514) 987-3000 poste 4375

Local : J-4790

Domaines d'expertise

  • Sociocritique des textes
  • Révolution française
  • Imaginaire du don
Informations générales

Cheminement académique

B.A., Université McGill, 1995.
M.A., Université de Montréal, 1998.
Ph.D. / doctorat, Université de Montréal et Université de Paris IV-Sorbonne, 2007.
Recherches postdoctorales, CRSH / Columbia University, 2008-2009.
Professeure à l'UQAM depuis 2010.

Geneviève Lafrance a également enseigné à l'Université de Wuhan (Chine), à Fordham University (New York) et à l'Institut d'études françaises d'Avignon.

Unités de recherche

Affiliations externes principales

Enseignement et supervision
Publications
  • Articles scientifiques

    Livres :
    _Qui perd gagne. Imaginaire du don et Révolution française_, Montréal, Presses de l'Université de Montréal, « Socius », 2008.
    En collaboration avec Yan Hamel et Benoît Melançon (dir.), _Des mots et des muscles! Représentations des pratiques sportives_, Québec, Nota bene, 2005.
    En collaboration avec Pascal Brissette, Paul Choinière, Janusz Przychodzen et Mauricio Segura (dir.), _Imaginaire social et discours économique_, Université de Montréal, « Paragraphes », 2003.

    Articles :
    « La nuit des cachots. Diversions nocturnes dans les prisons de la Terreur », dans Philippe Bourdin (dir.), _Les Nuits de la Révolution française_, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, « Histoires croisées », 2013, p. 291-298.
    « Le 18 Fructidor de Joseph Fiévée : _Frédéric_, ou les circonstances d'un coup manqué », dans Patrick Maurus (dir.), _Actualité de la sociocritique_, Paris, L'Harmattan, 2013, p. 72-79.
    « La Terreur aux trousses. Représentation de la peur dans les romans d'émigration », dans Katherine Astbury et Catriona Seth (dir.), _Le Tournant des Lumières. Mélanges en l'honneur du professeur Malcolm Cook_, Paris, Classiques Garnier, « Le dix-huitième siècle », 2012, p. 245-256.
    « Liberté, Égalité, Ébriété. Les lendemains de veille de Louis Sébastien Mercier, ou la Révolution des buveurs », _COnTEXTES. Revue de sociologie de la littérature_, 6, 2009. [http://contextes.revues.org/index4502.html]
    « L'émigré à la porte. Risques et revers de l'hospitalité chez A. J. Dumaniant », _Theatrum Historiae_ (Univerzita Pardubice, République tchèque), 9, 2009, p. 59-73.
    « _La Dot de Suzette_, ou la science des bienfaits à l'épreuve du romanesque », dans Martial Poirson, Yves Citton et Christian Biet (dir.), _Frontières littéraires de l'économie_, Paris, Desjonquères, 2008, p. 65-77.
    « Une "innocente ruse" de Corinne? Histoire et stratégie d'oubli chez Mme de Staël », _Annales Benjamin Constant_, 31-32, 2007, p. 177-188.
    « Présents funestes et dons du ciel. De la bienfaisance dans _Delphine_ », _Cahiers staëliens_, 58, 2007, p. 37-51._
    « De la reconnaissance comme aveu : _anagnorisis_ et sacrifice mémoriel dans _Corinne ou l'Italie_ de Mme de Staël », _SVEC_, 12, 2006, p. 261-267.
    « Don de terre, don de parole. Serments et dettes dans _Delphine_ de Mme de Staël», dans Pascal Brissette et al. (dir.), _Imaginaire social et discours économique_, Université de Montréal, «Paragraphes», 2003, p. 125-134.
    « Gaspé-Mattempa et "Les deux lys" : recommencements autobiographiques », dans Patrick Poirier (dir.), _Jacques Ferron : autour des commencements_, Montréal, Lanctôt éditeur, 2000, p. 179-214.
    « Au seuil de la mémoire : le récit de naissance dans _La Créance_ de Jacques Ferron », _Voix et Images_, 24, 1, 1998, p. 151-168.
    « Saint-Denys Garneau et le don épistolaire. La lettre du 30 décembre 1932 », _Voix et Images_, 23, 1, 1997, p. 119-134. Réédité dans François Dumont et Andrée-Anne Giguère (dir.), _Saint-Denys Garneau en revue_, Québec, Presses de l'Université du Québec, 2011, p. 145-158.

Distinctions
  • Prix d'Excellence de l'Académie des Grands Montréalais, lettres et sciences humaines, 2008

Département d’études littéraires

Chef de file dans le domaine de la théorie littéraire, le Département d’études littéraires offre une vaste gamme de programmes aux trois cycles de formation. Au premier cycle : 1 programme de baccalauréat en études littéraires et 3 programmes de certificat (création littéraire; scénarisation cinématographique; composition et rédaction françaises). Aux cycles supérieurs : 1 programme de maîtrise (études littéraires, profil recherche ou création) et 2 programmes de doctorat (études littéraires et sémiologie).

Coordonnées

Département d’études littéraires
Local J-4205
405, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec)  H2L 2C4