Jonathan Hope

Professeur

Photo de Jonathan Hope
Téléphone : (514) 987-3000 poste 1383
Local : J-4910
Langues : Français, Anglais
Informations générales

Cheminement académique

2016. Chercheur postdoctoral.
McGill University, Canada; New York University, États-Unis.
Titre du projet : « Politiques du rapport littérature/nature. Sur des déplacements contemporains de la perspective heideggérienne. » (FRQ-SC No 190968)

2015-2016. Programme court de 2e cycle, Management public.
École nationale d'administration publique (ENAP), Canada.

2005-2013. Doctorat, Sémiologie (programme continu de 6 ans).
UQAM, Canada.
Titre de la thèse : « Lecture de la question du sens dans Sein und Zeit de Martin Heidegger et relectures contemporaines : angoisse, langage, image ». (FRQ-SC No 125729)

2001-2004. Baccalauréat, Philosophie.
UQAM. Diplômé le 8 mars 2005.

Unités de recherche

  • Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire (FIGURA)

Projets de recherche en cours

  • Réécrire la forêt boréale. Pratiques collaboratives et spéculatives entre littéraires et écologistes

    Ce projet en équipe vise à développer le potentiel littéraire de recherches scientifiques consacrées à la forêt boréale et à ses perturbations. Le projet réunit quatre professeur.e.s, provenant des études littéraires de l'UQAM et de l'écologie forestière de l'UQAT, et douze étudiant.e.s. Au fil d'ateliers et de séjours d'écriture, les membres de l'équipe envisagent des recherches en écologie forestière comme un terrain de recherche-création littéraire. L'objectif est de réécrire des projets scientifiques en fonction d'enjeux littéraires (au niveau de la forme, du style, du cadre théorique, des références, etc.) Les littéraires investissent un nouveau terrain de recherche-création, découvrent des objets et des contraintes d'une autre discipline, et se mettent en position de mentors d'écriture; les écologistes diversifient leurs compétences d'écriture (au-delà de l'habituelle rédaction d'articles scientifiques) et se familiarisent avec des enjeux propres aux lettres et aux humanités environnementales. Je suis heureux de compter sur deux coéquipières et un coéquipier: Cassie Bérard (UQAM), Catherine Cyr (UQAM), et Miguel Montoro Girona (UQAT). Ce projet est rendu possible grâce au soutien financier du FODAR, réseau de l'Université du Québec, et de la Faculté des arts de l'UQAM.

Enseignement
Communications
Réalisations
Services à la collectivité

2020-2022 Directeur du doctorat interdisciplinaire en études sémiotiques.
2016-20. Membre du sous-comité d'admission et d'évaluation, doctorat en sémiologie.
2016-17. Délégué syndical, SPUQ.

Directions de thèses et mémoires

Mémoires

Publications

Articles scientifiques
Chapitres de livre
  • Hope, J. (2021). Food, Care and the Sugar Maple Stand. Dans Y. Hale Hendlin et J. Hope (dir.). Food and Medicine. A Biosemiotic Perspective (p. 81–96). Springer. Récupéré de http://dx.doi.org/10.1007/978-3-030-67115-0_5.
  • Hope, J. (2015). L’histoire dans les images filmiques de Marguerite Duras. Dans C. Proulx et S. Santini (dir.). Le cinéma de Marguerite Duras : l’autre scène du littéraire. Peter Lang.
Articles professionnels ou de magazines
Livres
Autres publications

Département d’études littéraires

Chef de file dans le domaine de la théorie littéraire, le Département d’études littéraires offre une vaste gamme de programmes aux trois cycles de formation. Au premier cycle : 1 programme de baccalauréat en études littéraires, 1 mineure en études littéraires et 3 programmes de certificat (création littéraire; scénarisation cinématographique; composition et rédaction françaises). Aux cycles supérieurs : 1 programme de maîtrise (études littéraires, profil recherche ou création), 1 programme de doctorat (études littéraires) et 1 programme de doctorat interdisciplinaire (études sémiotiques).

Suivez-nous

Coordonnées

Département d’études littéraires
Local J-4205
405, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec)  H2L 2C4