Violences postcoloniales en partage. Représentations artistiques et discours critiques

Chercheur principal : Alexie Tcheuyap (Université de Toronto)
Cochercheurs : Isaac Bazié (UQAM) et Josias Semuyanga (U. de Montréal)
Financement : CRSH

Cette recherche prend appui sur un constat émergeant : les violences postcoloniales sont des violences en partage dans le sens où leurs répercussions politiques, sociales et esthétiques s’inscrivent aussi bien dans l’espace postcolonial que dans le monde occidental. La réflexion en cours porte par conséquent sur les modalités d’appréhension de ces violences qui se sont produites dans les deux dernières décennies dans l’espace postcolonial, notamment en Afrique et dans la Caraïbe. Considérées comme violences en partage, ces phénomènes s’inscrivent par le fait même dans la dynamique des relations entre l’espace postcolonial et l’Occident, dans un rapport du soi à l’autre. Il s’agira par conséquent de déterminer de manière très concrète les modalités selon lesquelles la violence de l’autre est représentée, pensée et devient l’objet d’une identification-appropriation, sinon d’une mise à distance critique. Trois types de discours constitueront le corpus : les représentations filmiques, les textes littéraires, les essais.