Projet d’infrastructure au Laboratoire international d’étude multidisciplinaire comparée des représentations du Nord

Chercheur : Daniel Chartier
Financement : Fondation canadienne de l’innovation et Gouvernement du Québec

L’infrastructure proposée vise à mettre en valeur de manière interrelationnelle des dizaines de milliers de représentations du Nord, interrogeables selon des paramètres définis par un mécanisme dialectique. Déjà cette infrastructure a permis une vision circumpolaire, comparée, pluraliste et multilingue des problématiques liées au Nord culturel et à ses représentations. L'un des résultats de recherches les plus intéressants et prometteurs, qui est à la base du présent projet est l'hypothèse que, d’une part, l’« idée du Nord » doit être comprise et analysée comme les parties et la somme des idées de l’hiver, du Nord et de l’Arctique et que, d’autre part, l’idée d’un lieu (réel ou imaginaire) peut être conceptualisée comme une convergence de couches de discours disparates qui forment un système nodal de représentations. Ce système se veut « nodal » parce qu'il fait appel à différentes formes de représentations pour constituer un « nœud » traversé de différents réseaux discursifs, iconographiques et symboliques. Le Laboratoire constitue aujourd’hui la plus importante structure documentaire interrelationnelle sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique dans le monde universitaire.